Narbonne : contre les projets d’Orano, les associations sortent les parapluies

Transparence des Canaux de la Narbonnaise (TCNA) et cinq autres associations invitent à un grand rassemblement le 29 février prochain.

Les adhérents de l’association TCNA, du Covidem (Collectif de Vigilance des Déchets de Malvési), du collectif Alternatiba, du réseau Sortir du Nucléaire 11, de la Confédération Paysanne de l’Aude et du groupe local de Greenpeace étaient réunis en fin d’après-midi pour préparer la grande journée de mobilisation du 29 février à Narbonne.

« Cette journée sera rythmée par de nombreux événements, confie le président de TCNA Fabrice Hurtado. Elle démarrera par une prise de parole – dès 10 h 45 sur le parvis de la médiathèque – destinées à faire lecture des résultats de la consultation lancée par TCNA aux candidats à l’élection municipale. Un cortège partira ensuite en direction de la mairie. À cet endroit à 12 heures, les manifestants seront invités à ouvrir leur parapluie afin de faire disparaître la place de la mairie. Après tout, se cacher ou tenter de disparaître, c’est ce que font la plupart de nos dirigeants en ce qui concerne Orano Malvési ».

La journée se terminera de 15 heures à 18 heures dans la salle des anciens restos du cœur (1 bvd Georges Séguy), avec une conférence publique en présence de Mariette Gerber et de maître Ambroselli, avocat au barreau de Paris.

Présent lors de la réunion de préparation, le représentant de Greenpeace a assuré TCNA de son soutien sans faille : « C’est la moindre des choses pour nous d’être là pour soutenir ceux qui combattent Orano »

Source originale:

Journal L’Indépendant

tcna

Revenir en haut de page