Narbonne : les opposants à Orano organisent une marche funèbre samedi

 
L’association TCNA invite les opposants aux projets de l’usine Orano à Malvési à venir défiler en centre-ville samedi matin sur le mode d’un cortège funèbre. 

Dépôts de gerbe, tenues sombres de circonstance… Le ton est donné pour la grande marche funèbre organisée ce samedi 24 novembre à Narbonne.

Le tract distribué par l’association de défense de l’environnement TCNA (Transparence des canaux de la Narbonnaise) invite le public à « manifester son indignation à la construction de deux fours géants dans l’enceinte de l’usine Orano Malvési », à savoir le projet TDN, mais aussi le projet NVH. 

Le cortège se regroupera devant la médiathèque à 10h30 et rejoindra le jardin de la Révolution. Tout le long du parcours, les manifestants, habillés en deuil, déposeront des gerbes « à la mémoire des futurs défunts : environnement, tourisme, ville, département… » L’association compte montrer sa détermination à poursuivre la lutte contre les projets portés par l’industriel.

Depuis février dernier, les membres de la Sentinelle, qui regroupe plusieurs associations et collectifs d’habitants, se retrouvaient tous les premiers samedis du mois devant la mairie de Narbonne. La mobilisation est montée à nouveau en puissance depuis le mois d’octobre en organisant le rendez-vous tous les samedis dans l’attente de l’organisation « d’une réunion publique d’information officielle, concernant le four à hydrogène NVH, en présence du Maire de Narbonne ». Jeudi dernier, les familles Papillon ont assisté au conseil municipal et remis au maire de Narbonne Didier Mouly leur pancarte « TDN + NVH = non ».