TDN d’Orano : le rapporteur public conclut au rejet des requêtes en annulation de l’arrêté préfectoral

Ce mardi matin, les requêtes en annulation de l’arrêté préfectoral autorisant l’installation d’une unité de traitement des déchets nitratés sur le site d’Orano à Malvési, des arrêtés préfectoraux complémentaires à ce dossier et du permis de construire ont été examinés par le tribunal administratif de Montpellier. Le rapporteur a conclu au rejet de ses requêtes. Délibéré dans 15 jours.

Chose peu courante, le tribunal administratif de Montpellier a fait salle comble ce mardi matin. Dans la petite salle d’audience, une cinquantaine de sympathisants des associations COL.E.R.E et Rubresus et de l’association TCNA s’est pressée pour écouter les arguments des uns et des autres. 
Des militants de Greenpeace étaient également présents. Les associations de défense de l’environnement et collectif de riverains du Narbonnais demandaient l’annulation de l’arrêté préfectoral du 8 novembre 2017 autorisant Orano à construire et exploiter une unité de traitement des déchets nitratés sur le site de Malvési ainsi que les arrêtés complémentaires.

Ils en contestent la légalité. Rubresus a demandé également l’annulation du permis de construire délivré à Orano pour la construction de cette unité complémentaire.

Le rapporteur public a conclu pour sa part au rejet de toutes les requêtes en annulation. Le jugement a été mis en délibéré et sera rendu dans 15 jours.

 
À lire le compte rendu d’audience en fin d’après-midi dans notre édition en ligne abonnés ou ce mercredi matin dans l’édition papier.
Source originale: L’Indépendant
https://www.lindependant.fr/2019/10/01/tdn-dorano-le-rapporteur-public-conclut-au-rejet-des-requetes-en-annulation-de-larrete-prefectoral,8450790.php